Beck, Loser

A l’occasion de la sortie de son (très bon) album « Morning Phase », retour sur un sample utilisé par Beck pour l’un de ses plus grands tubes : « Loser ». Sample emprunté Johnny Jenkins et son « I walk on gilded splinters ».

tonton macoute

Les extraits :

• L’intro de « I walk on gilded splinters » de Johnny Jenkins (1970)

• En boucle… Pour obtenir « Loser » de Beck (1993) !

Johnny Jenkins était un guitariste gaucher très renommé, il a notamment permis le lancement de la carrière d’un certain Otis Redding !

1 pensée sur “Beck, Loser”

Laisser un commentaire